Autres oiseaux et animaux

 

Gai bleu

J’avais la chance de voir un couple (cru voir un juvénile aussi) niché dans mon sapin entre 2008 et 2012, mais je l’ai point revu depuis. Son chant ne me manque pas.

Mise à jour novembre 2015: je viens de revoir un gai bleu, mais en compagnie d’un cardinal. Ils se sont niché sur ma mangeoire alors que j’étais dans la cuisine. Le gai est énorme! Son bleu est automnal, moins vif…

Chardonneret jaune

à compléter

Roselin familier

D’un apparance me confondant avec des cardinaux rouge juvénile, cet oiseau « moins commun » semble venir aussi manger dans ma mangeoire. Je ne suis pas certain de certaines photos si c’est un cardinal juvénile ou un Roselin familier à tête rouge.

aruline à gorge noire – paruline tigrée – paruline verdâtre

Visible au printemps dans mes arbres fruitiers.

Troglodyte Famillier

capturé en photo

Merles d’amériques

Très commun en ville

Pic mineur et pic flamboyant

Je vois ces deux espèces depuis quelques années, mais je les vois moins souvent, quelques arbres matures du cartier furent coupés en 2015 ce qui ne les aides pas.

Bruant chanteur

Assez commun

Rats à queue

écureuils

Chats

Aime manger oiseaux
Moins désirables

Corneilles

Je n’apprécie pas leur chant. Sa grande taille uniforme noire est terne. Son comportement agressif et en meute est épeurant. Ils occupent sporadiquement de vastes espaces et vident les ressources d’eau, nourriture(ma mangeoire, jardin, arbres fruitiers) en plus de remplir de cris. Désagréable!

Marmottes

S’accomodant aussi à la ville, il se régale dans les ordures ménagers. Avec des griffes pointues et de petites dents acérés, il grossit rapidement en ville. Il se sens peu effrayé par l’humain et son comportement peut devenir territorrial.

Mouffettes

Ce quadripède noir avec une barre dorsale blanche est bas sur patte. Sa queue touffue est caractérisque ainsi que sa technique de défense : asperger son assaillant d’un liquine noséabond. J’en vois quelque fois par année en ville.

Une rencontre avec cet animal n’est pas dangereux tant que l’animal se se sent pas menacé. Elle n’attaque pas pour rien.

Tente de se trouver abris sous les cabanons. Cohabite avec d’autres espèces en cas de nécessité

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *