Pour tester les liquides au début, j’ai acquis une vapoteuse avec résistance interchangeable avec l’atomiseur en un morceau. Ceci m’a permis de goûter au liquide pour voir s’ils peuvent remplacer une cigarette de tabac. Une semaine à suffit pour comprendre les possibilités et acquérir quelque chose de sérieux. Après 1 an, j’ai acquis un nouvel atomiseur reconstructible.

Pile

Différent modèles de piles sont disponible. La pile génèrera une décharge électrique dans la résistance pour faire passer le liquide de l’état liquide à gazeux. Elle produira généralement entre 3.2v et 4.8v. Plusieures offrent un voltage variable.

Les piles ont une durée différentes aussi. Plus l’Ampérage de la pile est élevé, plus la durée d’autonomie sera longue. Sur le marché, nous trouvons des piles variant de 600 m/A à 5000+ m/A.

La forme est importante aussi, question de confort. Après six mois, j’ai acquis une pile supplémentaire électronique à grande capacité pour ne pas charger quotidiennement.

Atomiseurs

Premiers modèles sérieux: Nautilus Aspire Mini(3)

Les qualités appréciés sont: taille non disproportionnelle sur une pile de type EVO(comme un bâtonnet). Ajustement air variable, certains liquides goûtent meilleur avec plus ou moins d’air. Ne roule pas lorsque déposé sur le côté. Double coil inversé. Tank en pyrex. Résistance d’assez bonne qualité et abordable.

Après 1 an, j’ai changé KangerTech Subtank. J’ai ainsi commencé à construire mes coils.

Dernièrement, j’ai acquis Geekvape Eagle Tank.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *